Hébergement mutualisé ou dédié ?

Si vous optez pour un hébergement dédié, le fournisseur vous attribuera un ou plusieurs serveurs spécifiques dont les ressources seront à votre seule disposition. La situation est un peu différente dans le cas d’un hébergement mutualisé : dans le cadre de ce modèle, le fournisseur vous attribue également un ou plusieurs serveurs de son contingent, mais vous en partagez toutefois les ressources avec d’autres clients. En d’autres termes, seuls vos projets passent par un serveur dédié, alors qu’un serveur mutualisé abrite vos applications Web, mais aussi celles d’autres utilisateurs.

 

Sur un serveur dédié, vous disposez généralement de droits racines et ainsi de la possibilité d’installer des scripts et programmes propres. Vous pouvez d’autre part modifier à tout moment l’ensemble des paramètres du serveur et du système d’exploitation. Par voie de conséquence, cela signifie toutefois que vous avez un haut niveau de responsabilité et que vous devez par exemple assurer personnellement les mises à jour et les travaux de maintenance.

 

Dans le cas d’un hébergement mutualisé, vous échappez à ces obligations : l’actualisation et la maintenance du serveur ainsi que les composantes logicielles installées sont entièrement sous la responsabilité du fournisseur. Toutefois, comme il doit également veiller à ce que tous les clients puissent accéder exclusivement à leur serveur Web et à leur espace Web, les droits d’accès accordés sont nettement restreints par rapport à un hébergement dédié. Les installations de logiciel ou les modifications apportées aux configurations centrales du serveur ne peuvent par conséquent être effectuées que par le fournisseur. Vous devrez donc tout d’abord prendre contact avec lui à cet égard, ce qui rend impossible toute modification spontanée ou à court terme.

Du lundi au jeudi : 10h à 18h

Le vendredi : 10h à 14h